LA GENÈSE DE L'OEUVRE MONUMENTALE LE PROPHÈTE
Auteur : Yann Rollo Van de Yver
Date : 09-09-2020

LA GENESE D'UNE OEUVRE

La genèse du bronze monumental « le prophète »
Nul n’est prophète en son pays …
Avec le visage du prophète, j'ai voulu mettre au jour ce que j'ai ressenti
depuis cinquante années. L'origine de cette réflexion vient du premier
visage que j'ai construit, grâce à un jeune peintre que j'ai eu la chance de
côtoyer dans ma jeunesse.
Ce garçon m'a dit, lorsque j'ai modelé son visage : "imagine que l'on
agrandisse une infime parcelle de mon visage cent mille fois, mon effigie
devient une petite planète qui prend alors place dans le cosmos. Ainsi le
visage obtenu devient une puissance au-delà du portrait lequel est une
parcelle de chacun de nous ...".
A cette époque, je ne me considérais pas comme un sculpteur abouti.
Lorsque j'ai reçu le 1er prix du concours, du critique d'art et dénicheur de
talents, Félix Fénéon, Louis Aragon et les journalistes ont dit "c'est
formidable ce que Louis Derbré a compris des égyptiens". Cette phrase a
résonné longtemps à mon oreille d'autant que j'ignorais alors tout de cette
grande civilisation.
Alors, depuis 1951, je n'ai cessé de visiter en songe le pays des
pharaons.
J'ai transposé dans le prophète le gigantisme de la statuaire égyptienne et
une forme d'académisme dont je dénonçais pourtant les principes dans les
salons parisiens. Ma fougue et mon tempérament révolutionnaire d'alors
m'amenaient à rejeter toute forme d'académisme de la sculpture et de ses
fondamentaux.

 

Toutes les oeuvres qui sont sorties de mon atelier découlent des principes de bon sens et d'observation propres aux paysans dont je suis fier d'être le descendant direct.

Propos recueillis le 1er décembre 2007
Yann Rollo van de Yver

« Le prophète »,
un rêve vieux de 50 ans

Un bronze monumental d’une hauteur de six mètres cinquante et d’un poids de
douze tonnes.
« La réalisation du visage de ce prophète est un voeu que je portais en moi
depuis plus de cinquante ans.
Sa genèse est l’aboutissement de ma vie intérieure. Le prophète a un côté
révolutionnaire qui dénonce une certaine hypocrisie de notre époque. En même
temps, il propose une forme de sagesse que j’adopte.
En chacun de nous, il y a un espoir pour que chaque individu puisse « respirer
» là où il est. Le prophète n’a ni étiquette, ni appartenance religieuse. Sa
genèse fait écho à une résonance d’enfant. Chacun verra et interprètera ce
prophète à sa manière, de façon libre loin de toute philosophie religieuse ».
Louis Derbré
Sculpteur-fondeur

le prophète …
Louis Derbré, sculpteur-fondeur
Film réalisé par Guy Bonnier et Jean-François Méplon
Produit par iStudio France Cinéma Télévision Montréal – Paris
www.ictv.ca durée 1 heure

Le Prophète propose une rencontre intimiste avec le sculpteur français Louis
Derbré qui nous raconte son parcours et les pistes qui l’ont conduit à la création
de sa dernière oeuvre, le Prophète. Il aura fallu 4 ans de travail, 60 ans
d’expérience et une jeunesse d’esprit qui transcende l’écran pour arriver à
concrétiser le prophète. Pesant 12 tonnes, il s’agit de l’une des plus grandes
sculptures de bronze jamais réalisée.
C’est un cadeau que nous fait Derbré lorsqu’il nous livre ses théories sur l’art, sur la vie
et sur la mort. Des propos que Guy Bonnier a su capter lors de multiples rencontres
s’échelonnant sur 4 ans. Si bien que le spectateur se questionnera : Le prophète,
Est-ce le nom de l’oeuvre ou l’artiste même ?
Le Prophète, c’est avant tout un homme à connaître. Avec un sentiment
d’accomplissement, Louis Derbré nous évoque ses débuts. Il nous explique
comment il a été initié de façon moins fortuite à l’art de la sculpture. Son style
singulier lui offre un début de carrière inespéré, qui l’a conduit à exposer aux
côtés des grands maîtres Rodin et Maillol, en 1963.
Parmi ses oeuvres : « La Terre » sur la place Ikebukuro à Tokyo et le « Mémorial pour la
Paix » érigé à Hiroshima, en mémoire des victimes. Les oeuvres de Louis Derbré sont
intemporelles et s’introduisent comme une réunification entre l’espèce humaine et la
nature. Dans un moment ou la terre semble vouloir attirer notre attention, Derbré n’a su
que bien tendre l’oreille …
Ce film long métrage raconte la genèse du bronze monumental « le prophète »
depuis sa conception jusqu’à son inauguration à Alençon le 8 septembre 2007.
Outre le reportage sur la réalisation de l’oeuvre, du métal en fusion à
l’assemblage des 138 pièces, il brosse un portrait intime d’une force de la
nature : Louis Derbré.

Pour écouter Jacques Chancel qui interview Louis Derbré

https://madelen.ina.fr/programme/louis-derbre/player/phd99237498/louis-derbre


Louis Derbré, sculpteur et fondeur
UNE VIE DE CRÉATION

Louis DERBRÉ , est né le 16 novembre 1925 à MONTENAY, en MAYENNE, dans une
famille de cultivateurs.
Après son mariage en 1945, il travaille à PARIS dans une maison d’ Editions d’Art.
Il y rencontre des étudiants des Beaux Arts et un dialogue s’installe.
Deux ans plus tard, il fait le portrait de l’un d’eux ; ce qui lui vaut en 1951, le Prix FÉNÉON
remis par ARAGON à la SORBONNE.
En 1953 , le prix National lui est décerné par la ville de PARIS.
Les Musées :
Le musée de la ville de PARIS, le musée de POITIERS et celui de ST OUEN, LAVAL lui
achètent des sculptures.
Ses oeuvres sont exposées au Salon d’Automne, Salon de la Jeune Sculpture, Formes
Humaines et Salon des Indépendants.
De 1955 à 1960 , il collabore avec le sculpteur GILIOLI.
1962 : Exposition à la Galerie ODERMATT à PARIS :
« RODIN – MAILLOL – DERBRÉ »
1971 : Exposition à la Galerie Katia GRANOFF.
1972 : Il réalise : « La TERRE » pour la Place IKEBUKURO, à TOKYO . La réplique de cette
sculpture orne la Place des Reflets, à La DÉFENSE, à PARIS.
Durant 4 années, il participe au groupe des Neufs.
Louis DERBRÉ multiplie les expositions en France et à l’étranger : NORVÈGE, JAPON,
BRÉSIL, COTE D'IVOIRE, CANADA, ÉTATS UNIS, INDONÉSIE.
1973 : Le musée du Château de VITRÉ en ILLE ET VILAINE lui consacre une rétrospective :
« 20 ans de sculpture »
Le Nathan Cummings Hospital acquiert plusieurs oeuvres qui ornent les stations du
Vermont .
1974 : Exposition à PARIS à la Galerie GÉNOT.

1976 à 1983 : La Galerie ARTCURIAL lui réserve une exposition permanente.
1984 : Monument en hommage au Président Georges POMPIDOU,
« La MINUTE DE SILENCE ». Cette oeuvre est installée dans les Jardins GABRIEL, à
PARIS.
1986 : Louis DERBRÉ est promu Officier des Arts et des Lettres. Par la suite, en 1992 , on
lui remet la Médaille de Chevalier de l’Ordre du MÉRITE.
Différents monuments lui sont commandés par les villes d’ARCUEIL, CLICHY, SABLÉ dans
la SARTHE, ainsi que la Caisse des Dépôts pour VILLENEUVE La GARENNE et LAVAL.
Exposition à la Fondation VASARELY à AIX en PROVENCE.
Exposition à NEW – YORK, à BÂLE, et à la Foire de LOS ANGELES.
1992 : Exposition à : « La COUPOLE » à PARIS.
1993 : Exposition à BREST au Crédit Mutuel de BRETAGNE.
Monument pour la maison du tourisme à LAVAL en MAYENNE.
Monument à la mémoire de Robert TATIN à COSSÉ le VIVIEN en MAYENNE.
Monument du Souvenir pour la ville d’ERNÉE en MAYENNE.
Aménagement d’un rond point sur la rocade Est de LAVAL en MAYENNE. Commande
d’État.
Élaboration d’une colonne de 8 mètres de haut pour les Laboratoires SMITH – KLINE –
BEECHAM.
Exposition à RENNES, au Crédit Mutuel de BRETAGNE.
1993 : À ERNÉE, il crée L’Espace Louis DERBRÉ, comprenant : une fonderie et un centre
de formation aux Métiers d’ART.
Dans cet espace est placée une première sculpture de 18 mètres intitulée :
« Le MYTHE ».
1994 : Exposition à la Mairie du 16 ème Arrondissement à PARIS.
1997 : Installation du Mémorial de la Paix à HIROSHIMA ; composé de six sculptures
monumentales de 5 mètres.
Novembre 1997 : Exposition à La COUPOLE à PARIS.

2 Décembre 1997 : Le restaurant « La COUPOLE » à PARIS, célèbre ses 70 ans
d’existence entouré des sculptures de Louis DERBRÉ .
Mars 1998 : Louis DERBRÉ est nommé au grade de Chevalier dans l’ordre National de la
LÉGION D’ HONNEUR.
Très proche des artistes, il anime pour la 39 ème année consécutive l’exposition régionale d’Art
d'ERNÉE et offre un prix de 25.000 francs à un jeune artiste.
A cette manifestation, il présente : « La DIVINITÉ » sculpture spirituelle qui est la suite du
monument d’ HIROSHIMA.
Il agrandit le théâtre L’AGORA qui pourra accueillir 3 000 personnes.
En septembre 1998 , il reçoit des mains du Sénateur René BALLAYER, la médaille de
Chevalier de la Légion d’Honneur.
En octobre 1998 , paraît un livre intitulé : « De Terre et de Bronze » retraçant 50 ans de
création.
1999 : Il est sélectionné pour une exposition très importante. Une trentaine de
sculptures dont une vingtaine de 5 mètres, Place VENDOME et Rue de la Paix à PARIS
pour mai 2000.
Pour le viaduc des Arts, exposition, Avenue Daumesnil à PARIS en Octobre et Novembre
1999 .
Une sculpture de 5 mètres est également retenue.
Du 4 mai 2000 au 24 juin 2000 : exposition Place VENDÔME à PARIS, de 35 sculptures
dont une vingtaine de 5 mètres de hauteur.
De fin juin à fin septembre 2000 , ces sculptures seront exposées dans le coeur de LAVAL.
De petites sculptures seront également exposées à l’intérieur de la Chapelle St JULIEN
à LAVAL.
Ensuite toutes ces oeuvres ont été exposées du 7 octobre au 12 décembre 2000 à
ACIGNÉ, BETTON, THORIGNÉ FOUILLARD, NOYAL sur VILAINE et RENNES.
Pour les fêtes de fin d’année, pendant une période d’un mois, toutes ces sculptures ont été
exposées à ERNÉE et au sein de la Communauté de Communes.
A compter du 26 janvier 2001 jusqu’au 18 mars 2001 , la ville de MONTÉLIMAR, présente
10 de ses oeuvres monumentales le long des Allées provençales.

A partir du 5 mars 2001 . Une grande exposition d’une cinquantaine de ses oeuvres est
présentée à l’Espace CHÂTELET VICTORIA 19, Avenue Victoria à PARIS, patronnée par
l’UNESCO.
A compter du 21 mai 2001 au 20 juin 2001 , exposition de petites sculptures dans le hall de
l’Hôtel de Ville à MESLAY du MAINE en MAYENNE et de 5 sculptures monumentales dans
le parc de l’Hôtel de Ville.
ANNÉE 2002 :
Diverses expositions. Villes de : LAVAL , SABLÉ sur SARTHE.
Réalisation d’une croix d’Autel, Le Christ Glorieux, un Cierge Pascal. Sculptures réalisées en
bronze pour l’Evêché de LAVAL.
En septembre 2002 : réalisation sur pied de la sculpture « d'ALEXIS de TOCQUEVILLE »,
installée à la Maison du Département à SAINT LÔ, dans la MANCHE.
Acquisition par la ville de RENNES pour le parc de MAUREPAS de la sculpture intitulée :
« La TAUROMACHIE », sculpture en bronze installée depuis novembre 2002.
ANNÉE 2003 :
Du 5 février au 25 février 2003 : exposition de 3 sculptures en bronze sur le parvis de
SAINT- SULPICE ( hauteur de 3 m 60 à 4 m 50)
Exposition de petites sculptures à la même période à la Mairie du 6 ème Arrondissement à
PARIS.
Prolongation de l’exposition sur le parvis de SAINT- SULPICE jusqu’au 3 avril 2003.
Du 4 avril au 30 juin 2003 : exposition Place René CASSIN à la Mairie du 1 er
Arrondissement à PARIS.
Complément d’une sculpture en bronze intitulée : « La VICTOIRE » ( hauteur 2 m 60)
Du 12 juillet au 24 août 2003 : Exposition de 8 oeuvres en bronze de petits formats à la
Mairie de PENESTIN dans le FINISTERE.
Du 15 octobre au 10 décembre 2003 : Exposition à l’Hôtel PLAZA - ATHÉNÉE à PARIS de
:
« L’ AMOUR » ( bronze de 4 m 50 ) devant l’hôtel et d’une quinzaine d’oeuvres toutes en
bronze dans la Cour et le Jardin Intérieur.

Du 6 décembre au 14 décembre 2003 : Participation à la Biennale Internationale d’ ART
CONTEMPORAIN à FLORENCE. Exposition de 3 oeuvres en bronze.
Du 4 décembre au 31 décembre 2003 : Exposition à la GALERIE : « La DAURADE » à
TOULOUSE.
Du 5 décembre au 24 décembre 2003 : Exposition à l'HÔTEL- DIEU. 1 ère Biennale de la
sculpture à TOULOUSE.
Acquisition par la ville de SAINT- AMAND – MONTROND, de la sculpture intitulée : « L’
AMOUR » bronze de 4 m 50.
Cette sculpture est installée depuis novembre 2003.
ANNÉE 2004 :
Exposition à l’ESPACE CHATELET - VICTORIA à PARIS 1 er , d’une quinzaine d’oeuvres en
bronze de moyens formats. La durée de l’exposition prévue est de : 1 mois.
Exposition à BEYROUTH à compter du 25 mai 2004 pour une durée de 8 jours.
Commande et Installation prévue pour fin mai, début juin 2004 , de 2 bustes de Mr.
LEVERRIER Urbain par une Association de SAINT- LO dans la MANCHE.
Commande de la sculpture intitulée : « La FONTAINE », en bronze de 6 m de long sur 6 m
de hauteur, pour la ville de SABLÉ sur SARTHE. ( commande faite dans le cadre du
réaménagement des espaces publics paysagers du Quartier de MONTREUX.)
ANNÉE 2005 :
Grande réalisation et aboutissement du projet de la sculpture intitulée : « Le PROPHÈTE ».
Maquette de 7 mètres de hauteur sur 3 m 40 de large.
La maquette est en plâtre. La sculpture sera réalisée prochainement en bronze.
Commande par la ville de BALAZÉ en Ille et Vilaine (35), d’un Monument aux Morts.
L’inauguration a lieu le 07 mai 2006.
Ce monument est composé d’un couple avec un enfant. Il est réalisé en bronze.
Également pour la ville de BALAZÉ, un mur composé de visages. Bas – relief avec
l’inscription des cent morts pendant les différentes guerres sera réalisé. La matière utilisée
sera le ciment.
Commande par la ville de MONTENAY à côté d'ERNÉE en Mayenne, de 5 sculptures en
bronze pour la nouvelle école maternelle et primaire (la maîtresse et 4 écoliers.)

Livraison mars 2007 .
Commande par la SOCIÉTÉ SOLIDERE à BEYROUTH au LIBAN de la sculpture sur pied en
bronze de Monsieur SAMIR KASSIR, journaliste décédé lors d’un attentat à la voiture piégée
en juin 2005.
L’inauguration de cette oeuvre a eu lieu, Place des Martyrs, le 02 juin 2006.
Le 15 décembre 2005 : installation de la sculpture « Le DRAKKAR » à SABLÉ sur SARTHE
(72).
Cette sculpture en bronze de 7 mètres de hauteur se trouve dans le quartier de la PLAINE de
MONTREUX dans la SARTHE.
ANNÉE 2006 :
Réalisation et mise en place des projets en cours sur l’année 2005.
Expositions :
du 07 mars au 27 mars 2006 : à la Galerie « La DAURADE », à TOULOUSE.
du 05 mai au 31 juillet 2006 , à BÉZIERS, dans le centre ville, Allées PAUL Riquet et à la
Galerie
« MERCURE », d’une quinzaine d’oeuvres monumentales en bronze.
du 17 juillet au 11 septembre 2006 : exposition au PARLEMENT de BRETAGNE à
RENNES, d’une quinzaine de sculptures en bronze.
du 1 er juin au 31 juillet 2006 : exposition à la Galerie des ARTS et des HOMMES, à
VANNES, de huit sculptures en bronze de moyens formats.
du 1 er juillet au 31 juillet 2006 : exposition d’une quinzaine de sculptures en bronze à
GANDIA, en Espagne.
du 23 novembre 2006 au 10 février 2007 : exposition de dix sculptures en bronze, de
grands formats, dans le centre ville d'ERNÉE, pendant les fêtes de fin d’année.
ANNÉE 2007 :
Réalisation et Inauguration de la sculpture intitulée « LE PROPHÈTE », en bronze, de 6,50
mètres
de hauteur, le 8 juin 2007 à Alençon, dans L’Orne.

Commande par la Société SOLIDERE, à BEYROUTH au LIBAN, d’un monument en bronze
à la mémoire de Monsieur RAFIK HARIRI, ex Premier Ministre assassiné en 2005.
Commande par la Corderie LANCELIN à ERNÉE, d’une sculpture en bronze intitulée « La
Mer », en collaboration avec Isabelle COUPEAU.
Réalisation pour la Mairie d'ERNÉE, d’une sculpture de 5 mètres de hauteur en bronze,
intitulée :
« Le CLAIR de LUNE », installée fin septembre devant la nouvelle salle du même nom.
Réalisation de la sculpture intitulée « la Classe », à Montenay, en collaboration avec
Isabelle COUPEAU. Inaugurée le 06 septembre 2007, en même temps que la Place « Louis
DERBRÉ », où se situe la nouvelle école Primaire/Maternelle de Montenay.
Commande par la ville de UNITED CITY, en Californie,Baie de San Francisco, de trois
sculptures en bronze de 5 mètres de haut. Installation prévue au printemps 2008.
Expositions 2007 :
Alençon : du 06 juin au 16 septembre 2007.
Au Parc des Promenades : « Le Prophète » en bronze, plus quelques sculptures
monumentales ; dont un extrait de son bestiaire.
En parallèle, une exposition de petites et moyennes sculptures, à la Halle au Blé.
Dax : Exposition tout l'été 2007 des trois EAUX VIVES en bronze, sur le thème de l'eau.
La Journée du Patrimoine : les 15 et 16 septembre 2007.
Exposition de petites sculptures en bronze.
St James (dans la Manche) : du 19 octobre au 11 novembre 2007.
Exposition de petites et moyennes sculptures en bronze.
Pont Farcy (dans le Calvados) : du 04 au 11 novembre 2007.
Exposition de petites et moyennes sculptures en bronze.
PROJETS 2008.
Commande par la ville de GANDIA, en Espagne, d’une sculpture en bronze de 7 mètres de
haut.
2000
Exposition du bronze monumental « LE PROPHÈTE» dans le jardin du Luxembourg de mai
à septembre dans le cadre de la manifestation Art Sénat
Exposition à la Madeleine à Paris
PROJETS 2009
Exposition de sculptures et photographies de Yann Rollo Van de Yver, au siège du Crédit
Mutuel de Bretagne à Rennes
2011
3 AOÛT 2011 décès de LOUIS DERBRÉ
14 NOVEMBRE 2012
INAUGURATION DE L’INSTALLATION DES 3 OEUVRES MONUMENTALES
“EAUX VIVES” BAPTISÉES “THE DANCERS” PAR LES COMMANDITAIRES AUX ETATS UNIS, BAIE DE SAN FRANCISCO.
Successions d’expositions et de conférences en France animées par Mireille Derbré.

Un FONDS DE DOTATION LOUIS DERBRE A ETE CREE.
 

Retour aux actualités